Jeudi 30 avril - Soirée Ciné-débat au Rex à Tonneins

Et si une meilleure connaissance de la réalité nous amenait à être plus humain ?

JEUDI 30 AVRIL 2015 à 21 heures
CINEMA REX TONNEINS  (rue du Maréchal Foch, qui mène à la gare) 

Film- documentaire "SPARTACUS et CASSANDRA" de Ioanis Nuguet 

A l'initiative du cinéma Rex, avec la participation de l'Entraide Protestante de Tonneins et, pour le débat, du père Gilbert Tenailleau de Marmande (aumônier des Roms) - Tarif : 5,90€ 

Synopsis : Une jeune trapéziste (Camille Brisson) recueille deux enfants Roms. Cassandra (Cassandra Dumitru) 10 ans et son frère Spartacus (Spartacus Ursu) 13 ans. La jeune femme s'occupe très bien d'eux et leur montre le chemin de l'école. Cependant, les deux enfants ne savent que faire : profiter de l'opportunité qui s'offre à eux ou rejoindre leurs parents encore dans la rue ... 

**************************
ci-dessous un message des Églises chrétiennes

Message conjoint de KEK-CCEE à l’occasion de la Journée Mondiale des Roms 8 avril 2015

Chaque être humain est créé à l’image de Dieu, quelle que soit sa langue ou sa culture. Cette conviction est partagée par les chrétiens et les églises. Jésus Christ nous a appelé à proclamer la bonne nouvelle à tous, et spécialement aux pauvres et aux personnes marginalisées. Nous demandons à nos communautés de faire preuve de davantage d’ouverture envers les peuples roms, qui sont souvent exclus et vivent dans la pauvreté en marge de la société.

Malgré les tragédies qui ont marqué leur histoire, les minorités roms ont su préserver une culture riche incluant des valeurs comme la famille, l’amour des enfants, la foi en Dieu, le respect pour les morts, la jouissance de la musique et de la danse. Nous considérons cette culture comme un don du Créateur méritant respect et soutien.

La situation actuelle de nombreux peuples roms à travers l’Europe est déplorable. Parmi les problèmes majeurs figurent les discours et les actes d’anti-tsiganisme en Europe, un taux de chômage élevé, le manque de formation professionnelle et l’extrême pauvreté qui en découle.

Dans le même temps, on constate au sein des sociétés européennes quelques tendances positives. Davantage de jeunes Roms fréquentent les hautes écoles et les universités. On note aussi une meilleure prise de conscience et une plus grande sensibilisation par rapport à la population rom.
Depuis des siècles, des églises chrétiennes, des prêtres, des pasteurs et des laïcs s’efforcent d’aider leurs frères et sœurs roms de diverses manières. Nous avons la conviction que, à côté de l’accès à l’éducation et à l’emploi, le cœur humain constitue un troisième pilier essentiel de l’évolution des relations avec les Roms.

En de nombreux endroits, nos églises aident les communautés roms à améliorer leur intégration sociale – à ne pas confondre avec une assimilation – tout en préservant la culture rom. Cette aide prend diverses formes : école des devoirs, services de santé, nourriture, conseil juridique et autres. Nous exhortons nos communautés à soutenir ces initiatives, à devenir de vrais frères et sœurs des nécessiteux.

Pour progresser vers davantage de justice, il nous faut œuvrer à la réconciliation avec ce passé. Nous devons bâtir de nouvelles relations plus justes avec les peuples roms et nous atteler à la tâche complexe mais louable de la guérison et de la réconciliation.

A la fin de la parabole au Bon Samaritain, Jésus dit aux scribes : « Va et fais de même ! » Relevons ce défi de l’Evangile et devenons ainsi de véritables frères et sœurs des pauvres !

*****

Message commun de la conférence des Églises européennes (CEC), qui rassemble les Églises anglicanes, orthodoxes et protestantes, et du Conseil des conférences des évêques catholiques d’Europe (CCEE) a été publié à l’occasion de la Journée mondiale des Roms célébrée le 8 avril. Le texte du message a été préparé dans la collaboration avec une Commission des Églises pour les migrants en Europe (CCME).
La Journée mondiale des Roms est fixée à cette date, car le 8 avril 1971 les peuples roms, qui font partie de la famille des Tziganes et qui représentent la première minorité de l’Union européenne, ont choisi leur drapeau, leur hymne et les symboles de leur communauté.

Dialoguer entre les Religions dans une société laïque

Rencontre inter-religieuse le dimanche 26 avril après-midi : 

Rendez-vous :
Dimanche 26 avril à 14h30 à la Mosquée de Ste Bazeille
Mosquée - Association ACB,  21 av Victor Hugo - 47180 Sainte Bazeille

Intervenants :
en présence d'un Imam (Mahmoud Doua)
d'un rabbin, 
d'un prêtre (Pierre Bonnet) 
d'un pasteur (Pascal Lefebvre) 
et de quelques représentants politiques de la ville (maire et adjoints de Ste Bazeille)

Thématique de cette rencontre : 
le Vivre ensemble (entre croyants et dans une société laïque)

Déroulement : 
Les intervenants (4 religions et représentant politique) auront la parole tour à tour. 
Un temps de questions - réponses est prévu, pour un échange avec la salle. 

La rencontre est prévue de 14h30 à 16h.